Cette 3ème génération de la Citroën C3 lancée en 2016 est l’équivalent d’une réelle montée en gamme pour le constructeur français. Figurant dans le classement des 10 meilleures ventes en France, la C3 s’est toujours imposée comme une référence dans le segment des citadines. Les différences entre la deuxième et la troisième générations sont vraiment percutantes et incitent à une ligne plus dynamique, moderne, et jeune. Découvrons-là dès maintenant !

Place à un profil qui impose son style urbain avec un toit plat dont la teinte peut être dissociée du reste de la carrosserie. Un clin d’oeil à la C4 Cactus avec ses protections souple au bas des portières (en option). Citroën persiste et signe dans la voie du baroudeur urbain. Au catalogue, près de 36 combinaisons disponibles, de quoi en ravir plus d’un ! Sont ainsi disponibles neuf teintes de carrosserie (Blanc Banquise, Noir Perla Nera, Gris Shark, Gris Aluminium, Rouge Rubi, Almond Green, Cobalt Blue, Orange Power et Sable) associées à 3 teintes de toit (Blanc Opale, Noir Onyx, Rouge Aden).

Ses touches de couleurs se retrouvent aussi au niveau des entourages d’antibrouillards, des airbumps et des coques de rétroviseurs. Comme les précédentes générations, la nouvelle C3 est uniquement disponible en 5 portes. Elle mesure désormais 3,99 m, soit 5 cm de plus que l’ancienne. Cependant, elle reste dans une dimension acceptable pour le secteur des citadines. Un volume de coffre de 300 litres, quant à lui, lui permet de proposer l’un des meilleurs volumes de la catégorie.

 

L’habitacle change également totalement. Une planche de bord plus rectiligne (auparavant avec des formes arrondies) lui permet de suivre le même design que chez les nouveaux modèles concurrents. L’ambiance à bord est très agréable grâce à une personnalisation toujours plus poussée et une instrumentation claire et lisible complétée par un écran tactile repris des C4 Cactus et C4 Picasso. La qualité des matériaux utilisés, même si Citroën a fait des efforts par rapport à l’ancienne génération, restent un peu « cheap » avec beaucoup de plastiques durs.

 

Au niveau des équipements proposés : avec la version d’entrée de gamme, vous aurez le droit à 6 airbags, la direction assistée, l’aide au démarrage en pente, la banquette arrière rabattable, la condamnation centralisée à distance, les vitres avant électriques, l’ordinateur de bord, le régulateur de vitesse, le volant réglable en hauteur et profondeur, mais surtout le pack Safety comprenant l’alerte franchissement de ligne, la reconnaissance panneaux et la surveillance conducteur.

Avec le second niveau, vous accédez à la climatisation manuelle, au système audio 4 HP avec Bluetooth et prise USB, aux feux de jour à LED, les antibrouillards ainsi que les rétroviseurs électriques et dégivrants.

Enfin, c’est en finition Shine que cette C3 se montre le mieux équipé avec les airbumps, et la carrosserie bi-ton. Vous aurez le droit également à la climatisation automatique, les radars de recul, le système multimédia avec écran tactile de 7 pouces et fonction Mirror Screen, le système audio 6 HP, les quatre vitres électriques ainsi que l’allumage automatique des phares et essuie-glaces.

Toutefois, certains équipements restent en options tels que la caméra de recul (250 €), la navigation (1 090 €), les vitres arrière surteintées (110 €) et la ConnectedCAM (270 à 450 € suivant les finitions).

On retrouve 5 moteurs au lancement : 3 essence – uniquement des trois cylindres (68, 82 et 110 ch) – et 2 diesels (HDI 75 ch et BlueHDi 100 ch). Le 82 chevaux, le plus vendu et le plus fiable de la gamme, atteste d’une reprise difficile en montée et d’une accélération de 0 à 100 abattue en 14,6s. Cependant, cette citadine montre d’un confort routier inégalé dans sa gamme. Ainsi, elle reste la référence du confort routier en ville. Sur les grands axes, au-dessus des 3500 tr/min, le moteur tremble et le bruit du 3 cylindre est omniprésent.

Pour cette C3, Citroën a mis en place une nouvelle politique tarifaire dont le but est d’afficher un prix correspondant au prix final payé par le consommateur. Le prix de la nouvelle C3 est en baisse avec des tarifs débutant à 12 950 € TTC (contre 13 600 € TTC pour la précédente version), alors que ses deux principales concurrentes françaises, 208 et Clio, sont à 13 300 €  et 13 700 €.

Avec son tout nouveau design, cette Citroën C3 s’actualise et nous montre sôn côté moderne et actuel avec un prix de départ alléchant. Pour les trajets du quotidien, cette citadine à tout d’une grande pour vous satisfaire.

 

Vous recherchez une Citroën C3 d’occasion ? Rendez-vous sur notre site : https://www.alvergnas.com/trouver-un-vehicule/#!/vehicle?brd=5&mdl=6