Une berline compacte tesla pour 2023, un véhicule électrique et autonome pour Audi, Volvo spécialisé dans le moteur électrique, …

Nouveau modèle Tesla, une berline compacte pour 2023 ?

Le constructeur californien Tesla aimerait démocratiser son offre et par la même occasion augmenter son volume de production dès 2023. Pour atteindre ces objectifs, Tesla étudie la possibilité de commercialiser une berline électrique compacte, pour proposer une alternative aux Nissan Leaf et autres Volkswagen ID.3. Celle-ci serait assemblée en Chine, et possèderait un gabarit inférieur à celui d’une Model 3, et pourrait être commercialisée en Europe dès 2024 pour un prix débutant à 21,000 euros en Europe dès 2024.


Audi Q3 et Q3 Sportback hybrides rechargeables

Les véhicules hybrides rechargeables sont de plus en plus prisés par les clients et donc par les constructeurs. C’est pourquoi Audi a dévoilé une version hybride rechargeable de ses Q3 et Q3 Sportback, disponible à la commande dès janvier 2021 pour un prix débutant à 46,000 euros (pour le Q3 standard). Une première pour ce modèle, le Q3 45 TFSI e développe ainsi 245 chevaux pour un couple maximal de 400 Nm, et une autonomie en tout électrique de 50 kilomètres (cycle WLTP).


Nouvel SUV pour Toyota. Avancées d’ici 2021

Le constructeur nippon va dévoiler son premier modèle électrique en 2021 issu de sa propre plateforme, et ce sera un SUV compact. Par ailleurs, ils aimeraient également présenter le premier véhicule équipé d’une nouvelle technologie : la batterie à semi-conducteur. Cette dernière offre de nombreuses possibilités, avec notamment une très bonne autonomie (aux environs de 500 km) et des temps de recharge très courts (quelques minutes seulement). Le constructeur a massivement investi dans cette technologie, avant de se lancer dans le véhicule électrique. L’attente sera peut-être payante !


Audi : projet révolutionnaire. Un véhicule autonome et électrique

Ayant entamé sa transition vers l’électrique, le constructeur aux anneaux ne souhaite visiblement pas s’arrêter en si bon chemin. En effet, un projet ambitieux serait en développement et devrait théoriquement voir le jour en 2024 : celui d’un véhicule 100% électrique avec une autonomie taillée pour les grandes distances, et… autonome. Selon le responsable design Marc Lichte, l’auto sera novatrice à bien des égards, bien qu’elle partagera elle aussi la plateforme PPE.


Volvo devient motoriste. Spécialisé dans le moteur électrique

Nous nous y attendions, mais le constructeur suédois va délaisser les blocs essence et diesel à Geely pour se concentrer sur la fabrication de moteurs électriques, qui nécessitent, au grand dam des salariés, beaucoup moins de main-d’œuvre que les blocs thermiques. Avec un investissement de 68 millions d’euros, l’usine suédoise centenaire de Skövde va être réaménagée (avec une empreinte écologique neutre) et devrait commencer à assembler les moteurs électriques en 2025.


Nouveau bonus pour les VE d’occasion

Les temps sont pour le moins compliqués, c’est pourquoi le gouvernement a développé son dispositif d’aides pour faciliter la transition énergétique. Un nouveau coup de pouce de 1000 euros est accordé pour les modèles 100% électriques d’occasion ayant au moins deux ans. Cette aide se cumule avec les primes à la conversion et le bonus écologique. Cependant, vu que celui-ci va diminuer du même montant en juillet 2021, cette aide ne fait que favoriser le marché de l’occasion par rapport à celui du véhicule neuf.


Rivian arrive en Europe ! Un modèle électrique adapté

Le constructeur américain Rivian, spécialisé dans l’électrique et courtisé par de grandes entreprises, a annoncé souhaiter s’attaquer aux marchés chinois et européen dès 2022. Tout d’abord avec le R1S, un SUV gigantesque, mais également avec des modèles plus adaptés à chaque marché (donc sans doute plus petits en ce qui concerne l’Europe). Par ailleurs, Rivian souhaite également produire certaines de ses voitures en Europe, ce qui est une bonne nouvelle pour l’emploi sur le Vieux Continent.


Peugeot 508 PSE. Les prix révélés : À partir de 67,100 €

Le constructeur sochalien, qui a officialisé sa berline sportive Peugeot 508 PSE (Peugeot Sport Engineered) il y a quelques mois, vient d’officialiser sa grille tarifaire. Avec de nombreux équipements de série, la 508 PSE se veut luxueuse (sièges en cuir chauffants) et connectée (Android Auto, Apple CarPlay etc…). La berline débute à 67,100 euros, tandis que la version break démarre à 68,400 euros (aucun malus écologique… mais aucun bonus non plus!). Quelques options ici et là pourront faire grimper l’addition, comme un pare-brise chauffant ou un chargeur 7,4 kW embarqué.


Aston Martin premier modèle électrique en 2025

Comme la plupart des constructeurs automobiles, la transition vers l’électrification se fait petit à petit, a fortiori lorsque l’on commercialise des sportives. Suite à l’arrêt du projet de la Rapide-E, avec un DBX hybride prévu pour 2023, cette transition n’est pas de tout repos. Par ailleurs, le nouveau PDG d’Aston Martin Tobias Moers a confirmé qu’un modèle électrique devrait voir le jour d’ici 2025 ou 2026. Celui-ci va probablement emprunter des technologies issues de Mercedes-Benz, nouvel actionnaire du constructeur anglais.


Le boom de l‘hybride. Un bond de +400% en France

Quand bien même le secteur automobile connaît une baisse globale, il semblerait que certains secteurs se portent plutôt bien, notamment en France, où le second confinement n’a pas été si catastrophique pour les constructeurs automobiles. En effet, le nombre d’immatriculations de véhicules électriques à batterie et hybrides rechargeables a triplé par rapport à la même période, il y a un an. La Renault Zoé  et la Peugeot e-208 se battent en haut du classement.