L’électrique haut-de-gamme

Une berline de luxe 100% électrique vient de rejoindre les rangs du catalogue Mercedes-Benz, non sans créer un certain phénomène. Son nom ? EQS. Dévoilée courant avril 2021, l’auto incarne le haut-de-gamme électrique du constructeur à l’étoile. De la même façon que la Classe S est le pinacle du thermique, l’EQS représente à l’heure actuelle ce qui se fait de mieux en électrique chez Mercedes-Benz. L’auto s’est instantanément imposée comme une révolution, à bien des égards : que ce soit par sa nouvelle plateforme spécifiquement conçue pour les modèles électriques, par les innovations technologiques qu’elle embarque en son sein, ou encore son impressionnante autonomie.

La production et l’assemblage de cette EQS débutera courant juillet 2021, tandis que sa commercialisation devrait voir le jour à l’automne ou en 2022. Mercedes-Benz n’a pas encore communiqué d’informations officielles concernant les prix, mais celui-ci devrait allègrement dépasser les 110,000 euros.

Cette EQS fascine par sa silhouette. D’emblée, son gabarit hors norme impose un certain respect. En effet, avec 5,22 mètres de longueur (soit 3 cm de plus qu’une Classe S thermique), 1,93 mètre de largeur et 1,51 mètre de hauteur, la Mercedes-Benz EQS est une auto qui redéfinirait presque les proportions de la limousine. Pour obtenir cette ligne si fluide, les designers allemands se sont inspirés du style “One Bow”, caractérisé par un seul coup de crayon allant des optiques aux feux.

C’est par ailleurs grâce à ce style que Mercedes-Benz a réussi des prouesses aérodynamiques en affichant un Cx de 0,20 pour son EQS. Un record. Ceci est rendu possible grâce à de nombreuses astuces : calandre pleine, poignées de porte escamotables qui s’ouvrent à l’approche du conducteur… tout a été fait pour améliorer l’aérodynamisme et optimiser la consommation d’énergie. Petit détail amusant : il est impossible d’ouvrir le capot avant.

L’habitacle

Un des éléments les plus caractéristiques sur ce modèle reste son intérieur. Tout simplement bluffant. Très spacieux, cet intérieur luxueux profite d’un empattement de plus de 3 mètres. De plus, la surface vitrée est particulièrement importante, dégageant une sensation de liberté une fois à l’intérieur.

Par ailleurs, quand la crème de la crème en matière technique et numérique s’invite dans une voiture, vous obtenez l’habitacle de l’EQS et sa technologie Hyperscreen. Entièrement numérique, elle possède un gigantesque écran de 56 pouces, occupant l’essentiel de la planche de bord. Ou plutôt trois écrans numériques recouverts d’un unique verre sur 1,41 mètre.Les seuls boutons physiques se trouvent sur le tunnel de transmission, rescapés par la loi, obligeant certains boutons physiques. Toutefois, nous nous devons de préciser que cette immense planche de bord 100% numérique est optionnelle. De série, l’agencement est plutôt semblable à celui d’une Classe S.

Véritable joyaux technologique, cette EQS intègre toutes les aides à la conduite devenues basiques sur un modèle de ce calibre. Entre modernité et gadgets, ces véhicules servent de laboratoire aux nouvelles technologies, et cette EQS en est truffée. Comme par exemple l’affichage tête-haute amélioré, qui offre l’équivalent d’un écran 77 pouces face à vous. Un nouveau système permet au véhicule de se garer seul, de façon totalement indépendante (chose intéressante si la conduite semi-autonome de niveau 4 peut se déployer sur les modèles Mercedes-Benz, comme la marque le souhaiterait).

Si toutefois vous vous sentez las d’ouvrir ou fermer la porte conducteur de votre auto, sachez que la Mercedes-Benz EQS vous permet de le faire avec un simple geste spécifique de votre part. L’assistant vocal s’est grandement amélioré, et peut différencier les différents passagers afin de les situer et répondre à leurs envies. Il peut également expliquer certaines fonctions ou manipulations.

Le système de navigation de l’EQS propose des routes optimisées selon de nombreux facteurs (état de la batterie, densité du trafic, mode de conduite, stations de recharge, climatisation, vitesse etc), et vous conseillera toujours la meilleure démarche à suivre, notamment en matière de recharge (parfois deux arrêts courts valent mieux qu’un arrêt long). Bien évidemment, cette auto possède un système de récupération d’énergie au freinage, permettant presque d’oublier l’existence de la pédale de frein.

La motorisation

Mercedes-Benz vous laisse bien évidemment le choix de la batterie lithium-ion pour votre véhicule haut-de-gamme : soit 90 kWh (ce type de batterie sera en revanche disponible dans un second temps), soit 107,8 kWh. Si toutefois cette information ne vous parle pas, hé bien sachez qu’il s’agit ni plus ni moins de la plus grosse capacité de batterie pour un véhicule électrique (à l’heure actuelle).

Le constructeur allemand revendique une autonomie de 770 km dans des conditions optimales. Alimentée par un système 400 volts offrant jusqu’à 200 kW de puissance en matière de recharge, l’EQS peut récupérer jusqu’à 300 km d’autonomie en 15 minutes sur une borne de recharge rapide (et supporter jusqu’à 11 kW en série, et 22 kW en option).

Sous le capot, Mercedes-Benz adopte une nouvelle plateforme technique modulaire (EVA2), et possède des moteurs synchrones à aimant permanent. Pour ses débuts, l’on retrouve pour l’instant deux types de motorisation. D’une part une propulsion, avec un unique moteur électrique posé sur l’essieu arrière délivrant une puissance de 245 kW (333 chevaux) et un couple maximal 568 Nm (il s’agit de comme sur l’EQS 450+). D’autre part nous avons l’EQS à transmission intégrale, avec deux électromoteurs développant une puissance cumulée de 385 kW (523 chevaux) pour un couple maximal de 855 Nm (il s’agit de l’EQS 580 4Matic+).

Côté performances, la version la plus puissante de la Mercedes-Benz EQS abat le 0 à 100 km/h en 4,3 secondes (contre 6,2 secondes pour la version EQS 450+) et peut filer à 210 km/h. Il se murmure déjà qu’une version encore plus puissante flirtant avec les 800 chevaux verrait le jour.

La Mercedes-Benz EQS possède des roues arrière directrices avec un angle de 4,5° (et jusqu’à 10° en option). De plus, elle équipée d’une suspension automatique spéciale, pouvant être couplée aux différents modes de conduite du véhicule.

Fiche technique :
Mercedes-Benz EQS 450 // Mercedes-Benz EQS 580

  • Moteur : 1 moteur // 2 moteurs
  • Puissance : 333 ch // 523 ch
  • Couple : 568 Nm // 855 Nm
  • Poids : Non communiqué
  • 0-100 km/h : 6,2 sec // 4,3 sec
  • Vitesse max : 210 km/h
  • Prix : Non communiqué