Dans le cadre de la présentation de son plan stratégique “Renaulution”, une annonce en particulier a suscité beaucoup d’émotions : le renouveau de la R5. En effet, le directeur général du groupe a confirmé le retour de la R5 dans une version tout-électrique en nous présentant un concept-car intéressant. Renault souhaite donc jouer sur la nostalgie auprès du client, en proposant un véhicule électrique dans l’ère du temps, qui va renforcer un segment déjà bien fourni avec la Clio, le Captur et la Zoé (elle devrait  probablement remplacer un de ces modèles du segment B pour davantage de cohérence). Les retrouvailles avec une icône du passé pourraient-elle renouer la passion et l’écologie ? Une success story en remplace une autre ?

Ce concept car est le premier projet de Gilles Vidal au sein de Renault, après avoir quitté l’éternel rival Peugeot. Ce prototype d’inspiration néo-rétro présente une R5 moderne s’inspirant des lignes de la petite citadine née en 1972. De nombreux détails rappellent la R5, comme les feux verticaux au bord d’un hayon incliné plat ou encore des optiques anguleuses. En d’autres termes, une approche moderne de la voiture populaire.

La couleur jaune est là pour symboliser la jeunesse et le renouveau, ainsi qu’un petit côté fun et espiègle. Une voiture électrique et populaire par excellence. Évidemment, il est bien trop tôt pour que Renault nous dévoile l’intérieur de cette future voiture compacte et électrique. Par ailleurs, les informations techniques non plus ne sont pas d’actualité.

Renault va néanmoins chercher à faire appel au passé pour mieux affronter le futur, une recette qui a porté ses fruits chez  Fiat (rappelons que la Fiat 500 moderne est un carton, et connaît désormais une version électrique) ou encore chez Mini, mais qui pourrait faire croire à un manque d’idées. La commercialisation de la R5 100% électrique est attendue d’ici 2023.